Colombie 2021 – De retour à Ibagué

La dernière fois que j’étais venu ici, juste avant le début de la pandémie j’avais aussi commencé mon périple en vélo de Ibagué. Sauf que j’étais resté quelques jours à Bogota avant et que l’altitude et la pollution avaient eu raison de mes poumons et j’avais passé deux semaines à tousser ensuite. Pour ne pas renouveler cette erreur, cette fois ci, j’ai aterri à Bogota, je suis passé chez mon amie Ginella où j’ai été acceuilli comme un membre de la famille et j’ai pris un bus pour Ibagué où j’ai retrouvé Angela pour donner une suite à notre périple de l’an dernier (je vais le publier ici un jour).

Angela pousse son vélo

J’ai décidé de passer plusieurs jours à Ibagué afin de m’acclimater à l’altitude, au climat et à la nourriture. On s’est donc préparé un programme de quelques jours qui va nous permettre de démarrer notre périple dans de bonnes conditions à partir de dimanche prochain et monter jusqu’à 4100 mètres, en longeant le Nevado del Ruiz. J’y étais passé il y a 3 ans mais sous la pluie alors je n’avais rien vu. Évidemment comme cette fois j’ai du temps, je vais attendre que le ciel soit dégagé pour prendre la route et profiter des paysages époustouflants.

Le ciel se dégage

En attendant, hier nous sommes allés faire une petite randonnée à une cascade pas très loin de la ville. Le chemin serpente dans la montagne et devient de plus en plus impraticable pour les véhicules même si quelques uns s’y risquent. Encore. La nuit avait été pluvieuse alors de nombreux endroits étaient brûmeux et nous révelaient la beauté de la forêt. En redescendant, les papillons commençaient à sortir.

Ces fleurs servent à fabriquer la scopolamine. Une drogue très puissante La cascada La brume

Hier après midi, j’ai fait entretenir mon vélo. Entretien de la fourche et changement de l’huile des freins pour une vingtaine de dollars. Une aubaine!

Aujourd’hui, quand les averses se sont calmées nous sommes allés faire notre première sortie de vélo à  «la cascada» dont je n’ai pas réussi à avoir le nom. Après être sortis de la ville par le superbe Canyon del Combeima, on prend un chemin vers la droite qui monte de plus en plus raide le long d’un torrent. Il traverse des villages et des champs et finit par arriver à une jolie cascade qui avant la dernière grosse pluie abritait une piscine, malheureusement détruite.

La chaleur tropicale était accentuée par le fait qu’il avait plu et que le taux d’humidité était au maximum, mais de manière générale ça s’est plutôt bien passé. Aucun problème mécanique ni de difficulté à monter. Le retour se fait par le même chemin.

Traces GPS :
Randonnée au dessus d’Ibagué
Ibagué – Cascada

Album Photos »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.